Mission oct 2014

Vincent et Gaëlle Duliège

Accueil du site > Nos Missions > Togo > Mission oct 2014

Mission du 17 au 27 oct 2014 :
Vincent DULIEGE (dermato) et sa fille Gaëlle ( interne en gynéco)

Accueil à Kara par les Sœurs Marie Sophie et Marie Gloire.
Puis accueil au dispensaire St Luc de Tchannadè

1-Missions dermato-vénérologie.

Du lundi au mardi, consultations avec Jean, Gaëlle et Vincent, pour des patients ayant des problèmes dermato ou d’autres problèmes de santé.
Lundi après midi : remise à Jean et Sœur Marie gloire, du matériel apporté.

Consultation du vendredi

Jean et Vincent apportent chacun à l’autre ses connaissances…
C’est un véritable échange et partage, dans une relation de
confiance .

Petite Chirurgie

Le mardi après midi et le vendredi des actes simples de petites
chirurgies ont été réalisés par et avec Jean, l’assistant médical du
dispensaire
5 biopsies ont été réalisées… On est dans l’attente des résultats…

Sensibilisation EBOLA
Le mardi matin, à la demande de Jean , nous le rejoignons au collège puis à l’école primaire, pour être présents avec lui et ses amis de l’association pour la santé, pour donner une information sur EBOLA.
Le Togo n’est pas actuellement touché par l’épidémie… Mais les africains sont des voyageurs et tout peut arriver. Tous ont très
peur de cette maladie…

Consultations mobiles

Une journée de consultations de dermatologie à l’extérieur a eu lieu à Lassa, à une demi heure de route de Tchannadé…
128 personnes ont été vues… ( Il a fallu en fait, un jour et demi pour voir tout le monde…)
Expérience sans doute à renouveler, cela permet d’aller vers les plus démunis…

Pansements avec James.

A plusieurs reprises des soins, des biopsies, des petites chirurgies ont été réalisés en présence de James, l’infirmier.
On sent une plus grande confiance mutuelle ; un échange et un partage se mettent en place… en réponse à l’un des objectifs fixés à la mission.

On souligne le manque de matériel :compresses, antiseptiques…

2-Gynécologie et maternité : Gaëlle et Sœur Marie Odile

Le jeudi et le vendredi, Gaëlle a travaillé avec l’équipe de gynéco-maternité du dispensaire. Consultations, discussions, formation en coopération avec sœur Marie Odile.Le doppler qui avait été remis lors d’une autre mission est bien utilisé pour écouter le cœur de l’enfant à naître…

L’après midi du vendredi, Gaëlle et Sœur Marie-Odile organisent une « causerie » pour tenter de rassurer les futures mères, en préparation à l’accouchement… Des schémas de l’anatomie ainsi que des schémas des différentes phases de l’accouchement leur sont montrés (dans la suite de ce qui avait été entrepris par les deux élèves sages-femmes qui étaient venues l’été dernier). Sœur Marie-Odile constate la difficulté de faire venir les maris.

3- Donations

La loi ne permettant plus aux laboratoires de fournir des échantillons, l’apport de médicaments devient difficile. Néanmoins nous avons pu apporter :
10 kénacort
1 lot de tridésonit
1 lot de nérisone
1 lot d’antimycose crème .
Des compresses
Des pansements pour plaies ou ulcères
1 kit de protection Ebola
1 thermomètre à distance .

Les relations avec Jean et avec toute l’équipe de St Luc progressent dans la confiance, le partage, la simplicité et l’amitié.
Les missions se succèdent, se complètent, (Gynéco, dermato, infectieux). Personne n’est en compétition et tous participent à l’idée de la mission telle qu’elle a été pensée par TAWAKA.
Un grand merci à Marie Christine et à Fréderic pour leur travail et
pour la confiance qu’ils nous font !

Cette mission s’inscrit dans la démarche accomplie par Tawaka depuis des années …

Prochaine mission

Vraisemblablement en Avril.
Avec Patrick, nous assurons une alternance des missions,
ce qui permet une présence, certes limitée, mais bien réelle…

Merci à vous, de nous lire,
Merci de tout ce que vous faites pour nos amis du Togo.
Merci à nos amis de Tchannadé de nous accueillir.
Vincent et Gaëlle (père et fille…)

De cette mission, courte, mais qui a le mérite d’exister, nous voulons retenir :
La qualité de l’accueil de toute l’équipe de St Luc
Tous les frais sont assumés par les deux personnes envoyées en mission, donc l’argent des donateurs ne sert pas à payer les voyages ni les frais des missions (c’est important de le rappeler)