mission avril 2009

Dr patrick Guadagnin

Accueil du site > Nos Missions > Rwanda > mission avril 2009

Compte-rendu après mission à KIGALI (clinique du verbe) du 19 Avril 2009 au 29 Avril 2009

Lors de mon précédant séjour en novembre 2008 la fréquentation des consultations pédiatriques restait modérée (quelques patients par matinée) avec des périodes prolongées d’attente.
Après 6 mois de fonctionnement du centre de soins,j’ai pu constater lors de mon séjour d’avril 2009 une importante augmentation des consultations avec une moyenne de 20 à 25 patients par matinée.
Les infirmières prennent en charge les consultants dès leur arrivée (constitution d’une fiche signalétique,prise de poids des enfants et relevé de température).

La consultation nécessite la présence d’une personne parlant le Kinirwanda (infirmière ou médecin attaché à la structure consultant plusieurs demi journées par semaine). Actuellement le Dr Gédéon NKIKO anesthésiste-réanimateur au CHK assure cette fonction avec beaucoup de dévouement et de compétence.

En l’absence du Dr NKIKO les infirmières reçoivent des patients tous les jours pour examen clinique (dépistage),orientation,prévention et conseils diététiques.
Les enfants posant problèmes sont re-convoqués dans les jours suivants pour être examinés par le médecin responsable.

Le recrutement récent d’un laborantin permet la réalisation des frottis,gouttes épaisses et examens parasitologiques des selles. La pharmacie a également été modifié avec acquisition de 2 armoires de rangement pour les médicaments qui sont délivrés durant les consultations par l’une des infirmières.
Il semble nécessaire à l’avenir de recruter un(e) responsable spécifique pour la pharmacie afin de permettre à l’infirmière de consultation de se consacrer uniquement à la dite consultation.

Actuellement le fonctionnement du centre ne permet pas d’assurer la prise en charge des urgences vitales ni des patients justifiant des explorations complémentaires complexes ou une hospitalisation.
La présence sur site d’un appareil de radiologie serait souhaitable de même que le recrutement d’un médecin compétant en échographie.

En raison des conditions très précaires de la population il convient de pouvoir donner les médicaments pour chaque consultant (nécessité de constituer un stock suffisant de produits pharmaceutiques).

En raison de l’éloignement de nombreux consultants qui doivent parcourir parfois plus de 10km à pied pour venir au centre pédiatrique il a été envisagé avec le père Vito de contacter les dispensaires en périphérie de KIGALI afin d’y organiser des séances de consultation pour les cas les plus problématiques.

J’espère pouvoir être disponible en fin d’année (fin novembre-début décembre) afin de me rendre à nouveau à KIGALI où je commence à tisser des liens avec les membres de cette structure qui méritent toute nôtre admiration.

Je me charge de mon côté de faire connaitre l’association DHF en Indre-et-Loire,en particulier à l’occasion d’une prochaine réunion dermatologique organisée par le laboratoire Pierre Fabre où j’aurai l’occasion de présenter un diaporama sur le Rwanda et les activités du centre de La Mère du verbe.

Patrick GUADAGNIN (Tours le 21-05-09)