Mission janvier 2010

Dr N. Jouan

Accueil du site > Nos Missions > Burkina Faso > Mission janvier 2010

Brest, le 5 février 2010

Chers amis,

Rentrée dimanche 31 janvier du Burkina Faso, voici le point de l’avancée des travaux de Fasoderm. Comme vous le savez, l’association, crée à Brest pendant l’hiver 2008 a pour objet d’être un appui logistique et financier à la formation des infirmiers et médecins généralistes du pays à la dermatologie courante. Les besoins en la matière sont énormes, mal couverts actuellement tant au niveau quantitatif que qualitatif. L’accueil des professionnels de santé lors des réunions préparatoires est d’ailleurs extrêmement positif, tant ils sont conscients des insuffisances en ce domaine. 

Le premier volet du projet, celui de l’enquête épidémiologique, va s’achever ce printemps. Il a couvert, grâce au trio que j’ai formé avec les Dr Korsaga et Diatto, la Région Centre (celle de Ouagadougou c’est-à-dire les centres de Pissy, Kossodo, Secteur 30 et Paul IV) et concernera peut-être en février la région de Bobo Dioulasso (Dr Fauvel et Dr Tapsoba ) et en avril Saponé, qui fait partie de la région sanitaire Centre Sud ( la ville de Brest, partie prenante dans le financement du projet, est jumelée à Saponé.).

J’ai été aidée cette fois pour la traduction par Mlle Sonia Some, étudiante en médecine, quand j’étais seule, car beaucoup de patients sont Mossi et ne parlent que le Mooré, l’une des 60 langues ou dialectes du pays. Il ne vous échappera pas que cette enquête épidémiologique est extrêmement importante, tant il est clair qu’à l’heure actuelle, on ne peut engager un projet sans se doter des moyens statistiques de sa validation.

La première session de formation se tiendra à Ouagadougou en avril et sera assurée par le Dr Korsaga, dermatologue au CHU Yalgado Ouedraogo et moi-même. Le matériel pédagogique est prêt : fascicules, diaporama. Le Dr Djimguimdé, Directeur Régional de la Santé se charge de convoquer les participants.

Le Pr Traoré Adama a déposé l’ensemble du dossier au Ministère de la Santé. C’est lui qui nous avait fait le plaisir d’une visite à Brest en fin 2007 pour lancer les opérations.

Que dire d’autre ? Le CHU de Ouagadougou a été très éprouvé par les inondations catastrophiques de septembre 2009. Certains services n’ont pas encore pu réintégrer leurs locaux, le scanner vient seulement d’être réparé…Les archives du service de dermatologie sont détruites, ainsi que de nombreux outils pédagogiques, livres, instruments de chirurgie, dictionnaires Vidal…Tout manque. Si vous disposez de matériel « en trop » merci de me contacter pour que j’en organise l’acheminement.

En pièce-jointe, le bordereau de renouvellement de votre adhésion, avec les remerciements chaleureux de toute l’équipe de FASODERM et de la société Burkinabé de Dermatologie ( SOBUDEC).

Très amicalement à tous

Dr Nicole Jouan,

Présidente de Fasoderm