2013 Assemblée Générale LILLE

Accueil du site > L’association > Assemblées générales > 2013 Assemblée Générale LILLE

Compte rendu de l’AG de DHF à Lille

A) Rapport moral du président (Philippe Valensi)

Philippe remercie les participants (une petite trentaine) dont le nombre est un encouragement. Il n’est en effet pas très facile de faire vivre actuellement, une association comme la notre. Pour preuve, notre nombre d’adhérents à jour de cotisation est malheureusement très réduit cette année.

De même, les subventions des laboratoires ont été quasi nulles ce qui nous pose un problème de fonctionnement. Il serait souhaitable que ceux qui s’intéressent aux problèmes de la médecine dermatologique humanitaire sensibilisent les labos et fassent du lobbying auprès d’eux. Nos associations de FMC pourraient également être sollicitées.
Nous devons sans doute revoir nos modes de communication, reprendre l’habitude de faire un compte rendu de chaque mission et l’envoyer à nos adhérents et sympathisants pour qu’ils puissent ainsi suivre la vie de DHF. Faute de nouvelles, en effet, ils ont l’impression d une association où il ne se passe rien.

Notre site Internet devrait être périodiquement réactualisé et vivant, mais cela demande du temps ! Il pourrait héberger des publicités payantes des labos

Quant aux missions, elles se sont activement poursuivies : en Birmanie (Béatrice et Jean-Pierre), au Togo : Patrick Guanadin etVincent Duliege, au Burkina (Anne Marie Fauvel Gauberti) cf. ci-dessous. Au Rwanda, par contre, il n’y a pas eu de mission directe car nous n’avons plus pour l’instant de lieu d’accueil bien structuré, mais une coopération étroite se poursuit avec l’association : « Un Avenir pour les Enfants du Monde » en vue d’un pilotage à distance d’un centre nutritionnel, et de la prise en charge de l’hygiène et de la nutrition des élèves des écoles gérées par cette association.

Perspectives d’avenir : Béatrice Kuhn ouvrira sans doute de prochaines missions au Cambodge et aux Philippines.

Au total DHF vit, certes, mais a besoin d’être dynamisé et de valoriser sa communication.

B) Rapport Financier (Béatrice Kuhn) cf. doc. à suivre

C) Compte Rendu de missions récentes :

1) au Togo


Suite au parrainage signé en février 2011 entre les responsables du dispensaire St-Luc de Tchannadé et les responsables de l’Association Humanitaire TAWAKA pour la prise en charge et le traitement des patients VIH, Vincent Duliège et Patrick Guadagnin se sont rendus sur place en 2012 (4 missions au total ont eu lieu avec également des médecins généralistes et gastro entérologues)
Outre la prise en charge des sujets séropositifs au VIH ils ont fait aussi de la dermato « tout venant »
Pour ceux qui sont intéressés et /ou envisagent une mission : prendre contact avec Marie-Christine DUBOIS, médecin généraliste à Tours ou Patrick Guadagnin : pguadagnin001 rss.fr
Info également sur le site de l’association : http://www.vih37.org/spip.php?rubrique26

2) Burkina Faso

(Anne-Marie Fauvel Gauberti nous a laissé quelques notes, en raison de son absence à l’AG)
Le programme de formation des auxiliaires de santé s’est poursuivi avec 2 missions en février (2012 et 2013) pour Anne Marie et 1 en décembre 2012 pour Nicole Jouan et Michel Roth. Anne-Marie est partie seule du fait de la défection de dernière minute de sa collègue, pour raisons personnelles.
C’était la 7e session de 3 formations avec 26, 17 et 20 participants toujours aussi motivés. Il est toujours difficile de s’assurer de la participation des dermatologues locaux pour l’organisation. Ils peuvent en effet être réquisitionnés à la dernière minute pour diverses actions (faire passer des examens, remplacer pour un cours, accueillir des étudiants, être jury de thèse ... !) Finalement, le planning s’est fait au jour le jour avec succès.
Depuis la mission de décembre la formation est évaluée avec pré-tests et post-tests (avec 10 photos) : c’est un moyen très intéressant pour ajuster au mieux la formation. Le niveau des stagiaires peut être très variable : de l’agent itinérant de santé qui n’a pas le BEPC (ils sont rares à venir sur Ouaga), au Bac+2 voire Bac+3 et même un médecin généraliste de temps en temps). Les pré-enquètes sur le terrain devaient être confiées à des étudiants en dermato, maintenant qu’il y en a ! Mais en pratique, faute d’être sur place, cela n’avance pas beaucoup !
Le financement est de plus en plus difficile car c’est aujourd’hui en frais de fonctionnement et non plus frais de mise en place ; donc la région baisse les crédits et les cotisations sont rares ; coté labos, on vient de remplir un dossier pour une subvention Roche Posay pour 1000 euros mais il y a de la concurrence puisqu’on est au moins 6 ou 7 à postuler ...
Sinon malgré des contrôles policiers renforcés en ville et à l’aéroport (empreintes digitales des 10 doigts, fouille), la situation au Burkina parait calme et n’a pas empêché la tenue du festival du Film Pan Africain avec surveillance par des hommes armés prêts à bondir à proximité. comme toujours en pareil cas.
Compte rendu plus détaillé sur le site de DHF
Que ceux qui sont intéressés n’hésitent pas à contacter Anne-Marie : amgfbrest wanadoo.fr

3) Asie

 : Contact : dermato drkuhn.fr , jpagaitz yahoo.fr

a) Birmanie
La collaboration entre DHF et l’AMFA (Association Médicale Franco Asiatique, présidée par le Pr Patel) a débuté en février 2008, à la demande de l’AMFA, avec le départ de la 1re mission des Dr Béatrice Gaudefroy-Kuhn et Jean-Pierre Gaitz, dans le nord-ouest de la Birmanie.

Depuis cette date, de nombreuses missions dermatologiques se sont relayées, dans le nord-ouest à Thandwe mais aussi dans la péninsule au sud, à Myeick. Elles se déroulent en dehors de la saison de mousson, donc plutôt en novembre-décembre / janvier-février.
Les consultations ont lieu dans les dispensaires de l’AMFA ou dans les hôpitaux locaux, avec la collaboration d’infirmières-traductrices formées maintenant en chirurgie et en dermatologie. Les médicaments non spécifiquement dermatologiques sont acheminés dans des cantines « Tulipe »
3 ou 4 missions ont lieu chaque année, avec parfois la présence d’une pédiatre. Elles sont réalisées par un groupe de dermatologues habitués et bien rodés ; il n’y a donc pas actuellement de nouveaux recrutements.


b) Cambodge


Il s’agit essentiellement d’une mission de formation complémentaire des responsables de centre, infirmières et « maman santé » des orphelinats de l’association Enfant d’Asie ASPECA, faite dès 2008 à l’initiative des étudiants en médecine de l’université Paris-Ouest. La formation a porté pour la 1re session surtout sur l’hygiène et les gestes d’urgence. Les suivantes seront plus orientées dermato et prescription des médicaments usuels.
Par ailleurs, un camion ayant servi à la médecine du travail va probablement y être envoyé pour une « clinique mobile » et des missions itinérantes dans les minorités ethniques du nord est devraient débuter en 2014

c) Philippines

(voir doc joint)
Enfants d’Asie (http://www.enfantsdasie.com/fr ) intervient, surtout à Cebu, pour la formation principalement des filles (Charlotte de Turckheim est marraine d’honneur de l’Association).

A la fin de l’AG tous les participants se sont retrouvés autour d’un buffet prévu par le bureau

©2005 - 2018 Dermatologie Hors Frontières, association loi 1901.
logo association DHF Cette Association a pour but de promouvoir et de faciliter en France ou à l'étranger, toutes actions humanitaires individuelles ou collectives en rapport avec la dermatologie, notamment enseignement, formation, assistance sanitaire, aide en matériel et médicaments, organisation de congrès ou séminaires etc.; Elles s’exerceront dans une perspective de respect des populations, d’aide au développement et répondront à une demande soit individuelle, soit de groupes, soit de structures organisées publiques ou privées .

logo shrew studioSite Internet réalisé par Atelier Musaraigne, infographiste web